Jeux Olympiques de la Jeunesse : Honorine, médaillée d'argent, écrit l'histoire du roller !

Les 7 et 8 Octobre, Honorine Barrault participait aux épreuves de roller de vitesse des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires, en Argentine. Elle en revient avec la médaille d'argent. Une performance exceptionnelle et historique pour le roller français !

JOJ_HonorineBarrault4.jpg

14 athlètes féminines seulement, juniors de 17 et 18 ans, étaient qualifiées pour les épreuves des Jeux Olympiques de la Jeunesse, à Buenos-Aires en Argentine. A l'occasion des derniers championnats du monde, aux Pays-Bas, Honorine avait gagné de haute lutte le droit d'y représenter la France. Un beau voyage et une aventure déjà exceptionnelle en soi, mais Honorine est une redoutable compétitrice. Pas le genre à se satisfaire de « si peu » !... Encore fallait-il surpasser des adversaires européennes, colombiennes, argentines, équatoriennes, taïwanaises, australiennes… Mission accomplie !

A Buenos Aires, les médailles étaient attribuées au meilleur du classement cumulé sur 3 épreuves : le 1000m, le 5000m à élimination et le 520m sprint.

Pour Honorine, tout démarrait dimanche après-midi par les demi-finales du 1000m, l'épreuve piège par excellence. Les règles du 1000m sont claires : sont qualifiées pour le tour suivant les vainqueurs de chaque manche et les 6 meilleurs temps. La chausse-trape est bien connue des patineurs : si une série « roule mieux » que l'autre, toutes les participantes peuvent se qualifier et éliminer toutes les patineuses (ou presque) de l'autre série.

...et Hono n'est pas passée loin de la catastrophe. Elle était engagée dans la première demi-finale, en compagnie de la favorite colombienne. Après un départ ultra-rapide, les filles se « regardent » quelques secondes à mi-course… suffisant pour faire monter le temps de leur série. Honorine accroche la troisième place au lancer de pied mais réalise seulement le 8ème et dernier temps qualificatif pour quelques centièmes. Ouf !

Un avertissement sans frais pour la finale, mais quelle réaction ! Dernière qualifiée, Honorine part en deuxième ligne, fait l'essentiel de la course cachée en dernière position du peloton, puis lance son effort à la cloche. Derrière l'intouchable concurrente colombienne qui s'échappe, Honorine surgit à la sortie du dernier virage, passe ses dernières adversaires et coupe la ligne en deuxième position ! Elle se place idéalement au général.

Quelques heures plus tard, les juges donnent le départ du 5000m à élimination : une éliminée tous les 2 tours et finale à trois. Finir dans les 4 premières semble déjà indispensable pour espérer une médaille. Tout au long d'une course très chahutée, Honorine multiplie les efforts de replacement (les adversaires ne sont pas des débutantes. Tout le monde sait batailler dans un peloton!).
Dans le tour de la dernière élimination elle doit encore se débarrasser de la redoutable italienne… qui craque et commet une petite faute de patinage. Honorine est dans les trois ! Devant, la Colombienne, décidément impressionnante, lance le sprint et s'envole. La patineuse espagnole, en excellente forme, embraye. Honorine manque de jambes et doit se satisfaire de la troisième place.

Au soir du premier jour d'épreuves elle est deuxième du classement général, 3 points derrière la Colombienne, 1 point devant la patineuse Espagnole et 2 points devant la concurrente Italienne. 4 filles pour 3 médailles ! Les autres sont déjà hors du coup. Le tournoi de 500 promet d'être chaud !!!

Lundi 8 Octobre 2018, 16h20 (heure Française), premier tour du 500m. Honorine est dans la 4ème série, avec son adversaire espagnole. Dès le départ elle se cale sereinement en deuxième position, dans la roue de sa concurrente, qui fait le boulot… et se fait passer dans le dernier tour. Malgré une légère frayeur au sprint, Honorine remporte son quart et file en demi-finale.

JOJ_HonorineBarrault6.jpg

Lundi, 18h45, entraînement des Bouguenaisiens sur la piste de la Neustrie. L'excitation est à son comble. Ceux qui n'ont pas encore encore pu voir ou revoir le quart de finale veulent tout savoir. Tous commentent les courses de la veille et se rassurent sur l'horaire du grand final. L'ALC Bouguenais est en apesanteur !

Lundi 21h50, tout Bouguenais est devant son écran ! A 11.000 kilomètres de là, de l'autre côté de l'Atlantique, au bord d'une incroyable piste bleue, accrochée sur un promontoire face à l'océan, Honorine est en chambre d'appel…

Demi-finale du 500m. Mauvais départ pour Honorine dont ce n'est pas le point fort. 4ème position, course rapide et fermée, pas d'ouverture. Sueurs froides ! Si la Colombienne et l'Espagnole passent, il n'y aura pas de médaille… Dernier virage, Honorine sort toujours 4ème mais « joue sa vie » et... arrache la deuxième place sur la ligne, d'une roue, grâce à un lancer de pied rageur au bout d'un sprint impeccable !… 40 crises cardiaques à Bouguenais ! Les urgences du CHU sont débordées !!!

La patineuse espagnole passe à la trappe. La médaille est assurée pour Honorine. Elle retrouvera en finale l'implacable Colombienne Gabriela Rueda Rueda, sa fidèle adversaire italienne Giorgia Valanzano et la concurrente Taïwanaise Kuanchih Wang, elle aussi redoutable, 5ème du classement général.

22h45. C'est l'heure ! La finale est crispante. Honorine est assurée de la médaille mais peut perdre la deuxième place si Giorgia Valanzano s'impose et qu'elle termine 4ème. Les jambes sont lourdes, les adversaires très très véloces. C'est une finale olympique ! Hono ne trouve jamais vraiment l'ouverture et doit se contenter de la 4ème place. Gabriela reste imbattable. Giorgia, deuxième, serre les poings sur la ligne. Moment de flottement sur le général... Honorine et Giorgia sont à égalité de points mais Honorine reste devant aux places sur les 3 courses : médaille d'argent !

JOJ_HonorineBarrault5.jpg

Honorine est vice-championne olympique de la jeunesse ! Elle est et restera la première française à porter autour du cou une médaille olympique de roller course. Quel exploit ! Quel cadeau formidable pour les 40 ans du club !

Merci Mademoiselle !
Chapeau bas !

JOJ_HonorineBarrault3.jpg

...et un salut amical à Ewen Foussadier, licencié à Landevant, qui représentait la France sur le tournoi masculin. Un peu moins en réussite qu'Honorine, Ewen va chercher la 9ème place au général, après plusieurs très belles courses et quelques piqués corde d'anthologie !


Photos, sources diverses : FranceTV.fr, FFRS, France Olympique

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet